baniere-ps1 

Présentation

  • : Le site des Amis de Pascal Sevran
  • : Ce site a été crée afin de perpétuer la mémoire de Pascal Sevran au travers de sa vie et de son oeuvre tant audiovisuelle que littéraire.
  • Contact

Renseignements

En cas de difficultés pour publier un commentaire ou pour toute autre remarque, merci de me contacter avec le formulaire contact ci-dessus.

Pascal Sevran sur Facebook


Pascal Sevran




/ / /






Ce petit livre dédié à ceux qu'il aime, en particulier à son Cher Emmanuel Berl ainsi qu'à l'Homme de sa vie a été écrit à Morterolles entre mai 1994 et mai 1996, il mérite un détour,celui du coeur. C'est une caresse sur nos souvenirs.

 
A la façon de Georges Pérec, Pascal Sevran nous offre 518 "Je me souviens".
A tous ceux de sa génération, il remet en mémoire l'enfance, la jeunesse, l'insouciance et la gravité d'un temps qui s'enfuit. Ce recueil se lit suivant notre humeur, tourner une page et un "je me souviens" nous saute à la mémoire. L'ironie est présente, la tendresse et la mélancolie s'épousent. C'était lui, c'est nous, et l'on referme l'ouvrage bouleversé, heureux, amusé ou grave.
Joe Brainard écrivait des "I remember", ce livre est écrit dans le même esprit.
 
"J'ai écrit ces lignes pour éprouver ma mémoire et mon coeur, pour retenir un peu du temps qui m'emporte. A tout hasard, comme le Petit Poucet, j'ai semé sur mon chemin des cailloux blancs Qui m'aime me suive !
Ceux qui ont eu vingt ans à la même heure que moi se retrouveront facilement; que les autres, ceux d'avant et ceux d'après, me croient sur parole : le bonheur c'est seulement quand on se souvient du bonheur."
 
"5 - Je me souviens des premiers 45 tours Barclay, étiquette jaune.
 
12 - Je me souviens qu'on disait "Radio Luxembourg".
 
77 - Je me souviens des dames qui vendaient les billets de la Loterie nationale.
 
81 - Je me souviens du B.C.G. et je ne sais toujours pas ce que veulent dire ces trois lettres.
 
365 - Je me souviens des bouteilles de lait en verre où ma mère mettait les nouvelles pièces de cinq francs.
 
421 - Je me souviens que les petites filles portaient des rubans dans les cheveux.
 
458 - Je me souviens que mon Cher Emmanuel Berl oubliait son dentier chez le libraire de l'avenue de l'Opéra.
 
515 - Je me souviens d'un garçon brun seul au comptoir d'une brasserie place de la Contrescarpe."
 
Pascal Sevran se livre au jeu des "Je me souviens" avec bonheur, à déguster sans modération tel un carré de chocolat.
Publié par Ronan