baniere-ps1 

/ / /





1955-1977 : entre ces deux dates il y a le long chemin qui conduit des faubourgs du Caire à la gloire une petite fille pauvre d’émigrés italiens : Dalida.
Pascal Sevran fait de la chanteuse et de la femme un portrait saisissant. Il raconte la vraie Dalida, celle qui aime, qui souffre, qui se fâche, qui pleure ou qui rit quand le spectacle est terminé.

Publié par Ronan