baniere-ps1 

/ / /






Au coin du feu quand tout est gris...
Pascal Sevran redonne un sens à ces petites choses qui passent souvent dans nos vies sans laisser de trace... L'émotion est grande dans ce livre plein de tendresse et d'amour...
A chaque page, nous nous retrouvons un peu plus...
La douceur de ces mots nous apaise autant qu'elle nous émeut.
Un livre à lire... le dimanche...


« Chaque année en hiver, il m'expliquait la différence entre les clémentines et les mandarines. Il jetait les écorces dans le feu de la cheminée, le salon embaumait l'odeur piquante et sucrée des fruits, et des pétales de roses séchées qu'il conservait dans un panier d'osier posé sur le radiateur de la cuisine. Il y avait des noix de son verger et des branches de houx.
Noël approchait. Nous étions heureux et nous savions pourquoi. »

« Un de nos grands mémorialistes contemporains. »
Nicolas d'Estienne d'Orves

« Sevran écrit un français parfait. Il est le neveu de Chardonne et le fils naturel de Jouhandeau. »
Gilles Pudlowski

« Il est impossible de ne pas aimer Pascal Sevran quand on a lu son journal. »
Téphane Hoffmann

« Sevran était écrivain avant d'être célèbre. Son style a l'éclat d'un pur-sang. »
Bernard Morlino

Publié par Ronan