baniere-ps1 

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 08:36

1-La-vie-sans-lui.jpg 

Nous nous nous demandions, Prudy et moi, ce qu'il faisait tard le soir dans son bureau, tandis que nous jouions aux cartes, l'été dernier.

- Je fais comme toi, mon coq, je pense...je te ferai lire mais pas maintenant.
La petite musique de l'ordinateur m'inquiètait quand même, j'aimais l'idée qu'il écrive, mais tant de constance dans l'introspection ne lui ressemblait pas. Alors que voulait-il me dire avant de partir ? A-t-il eu durant ces chaudes nuits d'été, dont Marguerite Duras dit qu'elles sont l'illusion du bonheur, un mauvais pressentiment ? Je connais mon corps, me disait-il, il me prévient toujours...
 
La vie sans lui de Pascal Sevran.
 
Publié par Ronan Ronan - dans Citation