baniere-ps1 

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 08:45

2-Des-lendemains-de-f-tes.jpg

Non ! Je ne suis pas à la merci du premier qui passe ou de celles qui croient pouvoir me consoler, certes je suis sensible aux avances de quelques-uns, mais quand ils sauront que mes amours ne vont pas sans exigences, alors ils s'enfuiront, et ils auront raison.

Il faudra une force d'ame peu commune à celui qui voudra m'aimer et soutenir la comparaison avec Stéphane. On m'a toujours pris pour un autre, seul Stéphane me prenait pour moi, ce qui n'est pas simple tout les jours, mais il m'aimait plus que lui, et je l'aimais toujours plus que moi.

Des lendemains de fêtes de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation